wc japonais : bien-être et hygiène

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Où en sont les entreprises et les pouvoirs publics quant à leur responsabilité et

leur préoccupation du wc japonais ? »

Le wc japonais

La dégradation avec le wc japonais

dimportantes degradations de wc japonais.

Les estimations demographiques tablent sur une population mondiale

atteignant plus de 9 milliards dindividus dici 2050, dont plus de 85% vivront

dans les Pays en Voie de Developpement.

Lensemble des emissions de gaz a effet de serre est evalue a 28 milliards de

tonnes et laugmentation actuelle de 15% des rejets de CO2 dans latmosphere

dans les pays occidentaux, pourrait doubler dici a 2050.

Au niveau des désastres probables climatologiques et météorologiques on peut

anticiper un réchauffement relativement critique des océans, voire dinversement des vents dans des

zones instables, des sécheresses extremes, une modification critique des courants marins, un seuil de

deforestation difficilement reversible La liste est encore longue car il ne faut pas oublier la

desertification que lon connait deja, le phenomene dextinction despeces animales, et le sujet dactuels

violents conflits dans le monde : la rarete de leau potable

Enfin, notons que 70% des pollutions mondiales ont ete produites depuis un siecle.

1.2 Réactions face à le wc japonais

Devant des phenomenes aussi extremes lHomme parait bien desempare ; nous sommes pourtant a

lorigine des bouleversements de notre eco-systeme.

Aujourdhui, de maniere assez grossiere et largement non exhaustive, on peut distinguer trois

comportements economiques, a lechelle du monde, face a cet ensemble dinformations :

_ Le premier consiste a ne pas preter garde au probleme environnemental et a continuer de

penser la croissance economique sur du court terme ce qui est a priori assez dangereux a

long terme. Dans cette vision de lactivite humaine on sen refere a un certain fatalisme deguise

qui consiste a dire, « moi je n’y suis pour rien, le réchauffement de la planète est de toute façon

inéluctable ». Certains liberaux pensent que le marche est un regulateur suffisant et font

confiance a lInnovation pour que sans cesse on trouve des solutions au probleme

depuisement des ressources.

_ Lautre reaction est plutot a loppose et tend a se preoccuper vraiment de cette problematique ;

certains vont meme jusqua remettre notre systeme economique en jeu, mais ceci est un autre

debat. Ici on essai de trouver des solutions durables, et pour le citoyen, et pour le monde de

lentreprise.

_ Puis il y a, a limage de la Chine, des pays et des zones geographiques qui sont en train de se

lancer dans la production de consommation de masse pour repondre a une demande

emergente. Il en va sans dire quici on sinscrit dans une strategie de volume et que le cahier

des charges ne presente pas de volet environnemental

1.3 Prévention ou correction

Devant des pays qui sont plus ou moins disposes a integrer des contraintes environnementales, de part

la culture ou letat davance economique, tous ne peuvent intervenir au meme niveau ou a la meme

phase de pollution.

7

Culturellement, on a plutot tendance a penser quil vaut mieux agir ? preventivement ? que

? correctivement ? si lon en croit le dicton ? mieux vaut prevenir que guerir ?.

En ce qui concerne le wc japonais, le probleme de pollution est plus souvent souleve par le bout de la

chaine que par la source des externalites. Illustration avec les pouvoirs publics1 qui lancent des

campagnes de communication pour le recyclage il y a de cela dix ou quinze ans. Ici la mesure prise est

implicitement corrective car ne sadresse qua la derniere chaine du maillon, qua la derniere phase de

pollution.

En fait il y a une dissonance cognitive dans le comportement des consommateurs et peut etre

egalement au niveau des industriels. Cest a dire que lon peut tres bien affirmer etre ? pour ?

le wc japonais, evoquant un respect de le wc japonais et des generations futures, et dans la realite

ne faire simplement que continuer a appliquer le meme mode de consommation, moyennement

ecologique, comme par exemple en prenant sa voiture alors que le tramway est a deux pates de

maisons ou de ne pas trier le verre usage.

Dune vision ? bout de chaine ?, des efforts ont ete consentis, a la fois par les entreprises et par les

pouvoirs publics, sans oublier les consommateurs. Nous avons remonte les phases du cycle de vie du

produit, et de fil en aiguille, les etapes ont ete remontees pour identifier a la source les externalites

engendrees, mais nous reviendrons plus tard sur le sujet.

1.4 Focus sur l’Europe

En Europe les choses evoluent, et ce de maniere assez encourageante. La Scandinavie sest lancee

depuis plus de vingt ans dans un programme de developpement visant a promouvoir les energies

renouvelables et des pratiques plus ? vertes ? au niveau des entreprises. La France et lAllemagne ont

entrepris plusieurs actions en commun allant des energies renouvelables au recyclage en passant par

leco-conception2.

Seulement 20% des dechets produits par lhomme sont traites dans le monde ; en Europe des filieres

de traitement et de revalorisation sont eprouvees et adaptees selon les secteurs dactivite. Bien que

constituant un veritable marche et pouvant etre tres lucratif, le retraitement des dechets nest quen fait

une strategie corrective et non pas preventive du probleme. Autrement dit, soccuper des dechets et des

produits en fin de vie cest bien, mais prendre garde a la conception meme de ces produits en terme de

recyclage, de matieres et surtout en terme de gestion de nos ressources naturelles parait etre encore

plus judicieux. Le marche des dechets est colossal et represente en France 28 millions de tonnes de

dechets par an, soit plus de 400Kg de dechets par Francais ; moitie moins quoutre Atlantique

Leco-conception est aujourdhui tout sauf une utopie si lon considere lengouement que vouent

certaines entreprises au sujet. Engouement qui loin detre desinteresse, peut etre suscite par necessite

avec notamment lincitation de la loi NRE, sur les Nouvelles Regulations Economiques (annexe 1,

Dates clefs du Developpement Durable). En bref cette loi impose aux societes Francaises cotees en

Bourse de rendre compte, par lintermediaire dun rapport annuel, de la prise en consideration des

impacts environnementaux dans leurs activites.

Car loin detre un frein a la croissance economique et un gouffre pour les marges, lapproche

environnementale peut etre leviers deconomies dans bien des cas.

A linternationale, la question environnementale revele un veritable fiasco des autorites competentes

comme les Nations Unies ou certaines ONG3 devant le dedain des pays comme les Etats-Unis, la

Chine ou lAustralie a ratifier le traite de Kyoto ou a signer la convention de Bale4.

Mais ici nous entrons dans des conflits dinterets politiques qui ne sont pas lobjet du present memoire.

8

II INTRODUCTION À UNE PROBLÉMATIQUE ENVIRONNEMENTALE

Face a une consommation responsable, le consommateur naffiche en fait que peu dengouement ;

cest a dire quil attend la plupart du temps un geste de la part de la marque, ou bien encore, de la part

des Pouvoirs Publics sans exprimer lui-meme des volontes claires.

La question quil convient ici de poser est de savoir si le consommateur a reellement les moyens en sa

possession pour prendre position face a des enjeux.

On va voir des entreprises proposant des emballages recyclables, des carburants plus propres, des

voitures moins polluantes et des produits alleges. Cest ici dailleurs que se croisent preoccupations

environnementales et innovations : pour exemple la vie du consommateur de tous les jours, on peut

prendre le cas du marche des sacs poubelles, qui a priori ne dispose pas dune marge dinnovation

phenomenale. Le sac poubelle connait aujourdhui un second souffle avec ladaptation des sacs au tri

des dechets. Naissent des gammes de sacs fonctionnels de couleurs et de matieres differentes, comme

la gamme tri selectif de Handy bag qui reprend les codes dEco-emballages.

2.1 Le rapport macro-économie / macro-écologie

Meme sans adherer a lidee, on peut reconnaitre que notre mode developpement economique nest pas

par definition ? durable ?. Et sans tomber dans des exces cinematographiques, le ? developpement non

durable ? est aujourdhui visible pour le consommateur.

Aux entreprises et plus particulierement aux marketeurs de revoir leurs copies et dintegrer cette

nouvelle donne dans les strategies dentreprises et strategies marketing. Dune maniere ou dune autre

la consommation sera touchee par cette veritable pression environnementale (epuisement et cout des

matieres premieres, pouvoir dachat, reglementation).

Il est important de distinguer une strategie dentreprise fondee sur un respect de le wc japonais, a une

strategie marketing qui se fonde sur la prise en compte de le wc japonais. De maniere generale, on

peut dire la premiere est fondee sur des valeurs vehiculees par les dirigeants ; valeurs qui vont etre

visibles par la mise en place dun systeme de production normalise, une volonte damelioration

continue, la redaction et le respect dune charte de developpement durable5, etc.

La strategie marketing va quant a elle reposer sur des elements du mix. Dans une suite logique, une

strategie marketing ayant pour levier le respect de criteres environnementaux, sappuit normalement sur

des valeurs dentreprise qui vont dans ce sens. Or une strategie marketing peut tres bien se baser sur

des elements un peu fragiles du mix, cest a ce moment que lon se trouve dans une position

dopportunisme. Lopportunisme relevant du marketing va se traduire par de la communication

institutionnelle ou encore des gammes de produits verts destines a redorer limage dentreprise reputee

limite sur leur approche normative.

Pour rester generique car touchant tant a lentreprise qua la vie quotidienne des citoyens, nous

pouvons parler ici deco-conduite. Leco-conduite consiste en une multitude de gestes quotidiens que

peuvent effectuer les citoyens consommateurs afin dameliorer nos conditions de vie. Parmi ces gestes

on peut noter lequipement des voitures en pot catalytique, le respect des limitations de vitesses,

lextinction systematique des bureaux la nuit dans les grandes entreprises.

2.2 L’Institution publique, une entité pionnière ?

En fait les projets pilotes qui ont porte des actions deco-conception sont a lorigine de cahiers des

charges sortant de collectivites territoriales6.

Certaines entreprises se sont positionnees sur le creneau en faisant de le wc japonais le fondement

strategique de leur business model ; je pense notamment a Patagonia (vetements techniques outdoor).

Partie 1 Approche theorique de la problematique

Mikael SACCHI - Memoire de maitrise - Eco conception et mise en place dune politique durable dans lentreprise.

9

Dautres ont vu dans le wc japonais un formidable moyen de communiquer sur des valeurs qui etaient

alors ? a la mode ?, tout en sachant que leur entreprise navait rien a voir de pres ou de loin avec cette

preoccupation. Ainsi on peut se souvenir du groupe Rhone-Poulenc qui avait un spot de 30 secondes

de communication institutionnelle avant lemission Ushuaia Nature, alors que nimporte quel industriel

connait les pratiques moyennement ecolos de lentreprise.

Lopportunisme est aujourdhui moins dactualite notamment de part les exigences de la Commission

Europeenne, et du fait aussi que les clients B to B des entreprises ne sont en general pas dupes.

Chaque epoque a eu son mot dordre quant a la vocation des entreprises et aux competences des

salaries. Nous avons eu le ? long life job ? dans les annees 70, le « soyez mobile !» des annees 80,

remplace aussitot par la mode de la flexibilite dans les annees 90. Aujourdhui des filieres industrielles

aux consommateurs CSP A et B, le besoin exprime est celui de la transparence. Combinee a la rapidite

des flux dinformations caracterisant les marches, la transparence a ete et, est toujours un facteur clef

de succes dune entreprise. Et cette transparence est valable implicitement pour les demarches

environnementales.

Si lentreprise connait des problèmes pour faire certifier7 (validation par un organisme tierce partie selon

une norme, AFNOR) et normaliser8 des phases de conception ou des projets globaux, il est important

de soulever un problème qui ne vient non pas de linterne mais de lexterne : la concurrence.

Cela semble évident, mais la concurrence est, avec lactionnariat (communication financière), les

pouvoirs publics et les clients, lune des impulsions de la démarche environnementale.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »